Plateforme digitAle pour la pRédiction eT la Négociation énERgétiques

Acronym PARTNER
Status In Progress
Funding HES-SO
Start Date Apr 01 2022
End Date Dec 31 2023
Budget 80 kCHF

Partners

Fench text

Le 4 décembre 2019, le Conseil d’Etat du canton de Genève déclarait l’urgence climatique et annonçait sa décision de renforcer les objectifs climatiques cantonaux: réduire de 60% (contre 40 % initialement prévus) les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et viser la neutralité carbone en 2050. Avec cette décision, le canton de Genève se fixe un objectif clair mais ambitieux. Dans ce contexte, les énergies renouvelables intermittentes (ERI) associées aux technologies de l’information et de la communication (TIC) représentent un atout majeur pour relever ce défi: la démocratisation des «microgrids» permettra une maîtrise de la demande et de la tarification, une gestion efficace de la flexibilité et une intégration optimale des ERI. Rappelons ici qu’un microgrid est le groupement de plusieurs bâtiments/logements qui peuvent échanger de l’énergie et ainsi développer une certaine autonomie énergétique. L’ultime objectif du projet PARTNER est de contribuer à la réalisation du plan directeur des énergies de réseau (PDER).

Le projet PARTNER s’intègre dans le cadre d’une stratégie visant à développer et déployer une plateforme (infrastructure hardware + applications informatiques) digitale capable de prédire les consommations et productions de l’énergie électrique à l’échelle des ménages et des “microgrids”. Le but étant de (1) maximiser l’autonomie énergétique des “microgrids”, (2) éviter les pics de consommation et/ou de production et (3) contribuer au développement du nouveau marché de l’électricité (suite à sa prochaine libéralisation).

Concrètement, nous proposons le déploiement d’un réseau d’appareils spécifiques qu’on appellera «Smart Energy Management Appliance» (SEMA) sur un réseau électrique de type “microgrid”. Un SEMA pourrait par exemple être installé dans chaque logement. Il sera alors connecté au réseau électrique (microgrid), à internet et aux appareils énergivores et de production du logement.

Le réseau de SEMAs servira de backbone pour déployer et exécuter une application intelligente qui:

  1. collecte les données relatives à la production photovoltaïque (PV) et à la consommation des appareils énergivores.
  2. prédit la consommation/production à court et moyen terme, à l’échelle du logement et du microgrid.
  3. négocie les tarifs des échanges d’énergie entre les différents intervenants.